Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Au Moyen age, il existe très peu de signe que les carlins existent en Europe.

  Certains considèrent néanmoins que certains sujets ont été représentés dans des gargouilles dont l'un des buts était de chasser les mauvais esprits.

Une très belle sculpture attribuée au sculpteur toscan Tino di Camaino (1285-1337) représente une tête de chien qui serait très proche de celle du Carlin de type Willoughby dans le musée del Duomo à Milan mais le doute existe. 


En effet, les relations commerciales avec l'Asie ont commencé en 1516 avec les marins portugais. Pour l'Espagne, il a fallu attendre 1575 puis pour la Hollande 1604.

Ce sont les marins hollandais essentiellement qui ont rapporté les premiers spécimens sur les navires de la Compagnie des Indes Orientales.
 





A cette époque, les hollandais donnèrent au carlin le nom de Mopshond (Mâtin de hollande). 

C'est au nord de l'Europe surtout en Hollande, grâce à la Maison Orange qu'on retrouve le plus grand nombre de spécimens.




Le carlin a d'ailleurs conquis l'Angleterre notamment grâce à Guillaume III d'Orange (1650-1702).

Guillaume III, fils de Marie Stuart, né en Hollande, est devenu roi d'Angleterre et s'est rendu célèbre pour avoir mené à
 bien la Glorieuse Révolution de l'Angleterre en 1688, à la tête d'une armée composée de troupes néerlandaises, de mercenaires allemands et d'environ 300 huguenots français.

Il a
instauré en Angleterre notamment la liberté de la presse, la séparation de l'église et de l'État.

Ce Roi était en permanence escorté de plusieurs carlins. 

Cependant on trouve des traces de carlins avant même l'avènement du Roi Guillaume III en Angleterre. La première fois que le terme de carlin (pug) est apparu dans la langue anglaise ce fut en 1566. C'était alors une marque d'affection utilisée tant pour les personnes que pour les animaux ! 

En Allemagne, on ne trouve de trace d'existence des carlins qu'au XVIIIème siècle. 

Au cours de l'année 1736, le Pape Clément XII a excommunié les francs-maçons.

Ces derniers ont poursuivi néanmoins leurs activités secrètes sous le nom de l'Ordre de Mopse (Ordre du Carlin).

Le carlin est alors devenu l'emblème des francs maçons et son image a dès lors été apposée sur nombreux de leurs objets.

On retrouve dans la porcelaine de Saxe à
Meissen de très beaux exemplaires.


Femme aux Carlins
                  
                                    Hommes au carlin
 
La Russie n'a pas fait exception à l'accueil chaleureux réservé à ce petit chien.

Son arrivée aurait eu pour origine la visite d'un Ambassadeur du
Tsar Pierre 1er le Grand à à la Cour de l'Empereur K'ang Hsi (1662-1723).

L'histoire dit que c'est un envoyé de l'Empereur qui l'accueillit, accompagné de nombreux chiens dont des carlins.









Certains carlins furent ainsi offerts en cadeau de bienvenue à l'ambassadeur russe, qui, enthousiaste, fit découvrir cette race en Russie.

Les carlins sont ainsi devenus les petites coqueluches des milieux aristocratiques, C'était même un signe extérieur de richesse longtemps réservé à l'aristocratie.


Les carlins importés du Portugal ont, quant à eux, gagné l'Espagne puis rapidement l'Italie et la France au XVIIIème siècle.




En France, à la Cour de
Louis XV, le carlin a occupé une position enviée par de nombreux courtisans.

On les imagine cachés sous les amples robes de leurs maîtresses. Ils étaient considérés comme les attributs de la gente féminine aristocrate à laquelle les nouveaux riches ont vite emboité le pas.







Après la vogue du XVIIIème siècle, la race des carlins est tombée en désuétude puis s'est imposée de nouveau au milieu du XXème siècle.

Aux Etats Unis où le carlin est très à la mode, il occupait le 15ème rang en 2000.




 

Partager cette page

Repost 0
Published by